Partages et interactions

Partages et interactions

"UN" dans la sagesse amérindienne

70 appréciations
Hors-ligne
[lien]http://www.youtube.com/watch?v=5bPtPftbRe4

176 appréciations
Hors-ligne
Merci Bernadette pour ce partage très intéressant d'enseignement et rempli de sagesse. Le partage est évoqué dans cette vidéo. A ne pas manquer!

Dernière modification le 18-04-2013 à 03:44:24

Dernière modification le 18-04-2013 à 04:04:15
" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

74 appréciations
Hors-ligne
Bernadette, j'ai beaucoup apprécié ce témoignage de la sagesse amérindienne, entre autres choses l'importance de l'unité entre les humains, les animaux, la nature et que tout est à l'intérieur de nous...
Plein de bonnes choses,


70 appréciations
Hors-ligne

176 appréciations
Hors-ligne
" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

74 appréciations
Hors-ligne

70 appréciations
Hors-ligne

74 appréciations
Hors-ligne
La solitude de l’amour, l’isolement de la peur.

L'ego humain est une chape de plomb qui entoure toute l'humanité, comme la fumée dense qui lui coupe l’accès à toute possibilité d'évolution et l'empêche d'établir un contact avec des réalités qui seraient différentes de celles inscrites dans le cadre du paradigme dominant, la matrice illusoire qui entoure l’œil et le cœur de l'être individuel. Cherchant une sécurité dans l'identification à sa pensée, celle-ci devient sa prison. L'être unique tape sur les murs de cette prison, il change les couleurs, façonne les objets, dispose les formes selon ses désirs et ses peurs, devenant inconsciemment le créateur de ses propres limitations et règles qui donne le cadre de la façon de percevoir la réalité.


Le processus égoïque est potentiellement destructeur et dysfonctionnel, il est incapable d'être en relation autrement que par des positions d'attaque et de défense qui établissent un monde de séparation et de conflits. L'égo vénère l'égo et la seule chose qu'il ignore est ce qu'il est vraiment.


L'ego a besoin de se transformer en lui-même, non pas de lui-même mais à partir de sa source, de cette intelligence intérieure qui sera le seul chemin qui le conduira à dissiper son propre brouillard et à étendre ses possibilités de création à un niveau que la pensée ne peut concevoir dans son monde de peurs et de mécanismes dysfonctionnels en relation.


Le processus de construction d'illusions de l'égo individuel et collectif pose des conditions qui réduisent et limitent la liberté nécessaire à l'être humain pour se définir, se développer, se créer et entrer dans une relation d'aide non contrainte et non directive. L'amour inconditionnel qui est la seule vérité que connaît l'âme est le chemin qui sera toujours évité grossièrement ou subtilement par l'ego.


Ce qu'est l'égo est un processus de séparation qui permet d'expérimenter la dualité de la civilisation humaine, la transcendance de l'égo permettra de passer de l'état primitif de l'humanité à une seconde phase qui sera un bond d'évolution dans la conscience de l'humanité.


La seule chose à faire est de laisser l'égo lâcher prise de lui-même sur son propre processus de survie pour lui permettre de se dépasser lui-même et de faire un chemin évolutif à l'allure qu'il choisira et dans la compréhension progressive ou directe de ce qu'il est vraiment.


Tu es l'égo, c'est « toi », c'est « je », mais tant qu'une densité émotionnelle et intellectuelle te maintiendra attaché à l'idée que tu es seulement l'égo ou que tu n’es pas l’égo, tu ne pourras faire le premier et dernier pas qui te conduira vers la découverte de ta véritable identité.


« Que dois-je faire ? »


Tu n'as rien à faire, comprends que la forme, le mouvement des idées et des actions maintient seulement l'égo dans son processus d'identification à l'activité. La compréhension de ce que tu es vraiment, l’accès à ta véritable identité, ton cœur d'enfant te rappellera immédiatement ce que sont tes rêves et désirs les plus profonds, à ce moment-là, les formes se mettront d'elles-mêmes en place pour te permettre de trouver ton chemin unique et individuel, les « faire » et les « comment » seront créés pour te permettre la réalisation d'un objectif qui se découvrira non pas dans une idée ou une comparaison, mais dans ton instant présent unique.

Ce que tu désires fondamentalement c'est de l'espace pour être ce que tu es, la liberté de te définir, te créer et être en relation d'amour avec toute la vie.


En fait c'est ce que tu es déjà, libre et aimable. La perception individuelle cernée par le processus de séparation de l'égo te rend aveugle à ce que tu étais, ce que tu es et ce que tu seras toujours.


L'amour se comprend et se vit seulement par la mort et la renaissance de l'égo, ou si le mot « mort » évoque chez toi des peurs et un sentiment ésotérique, disons alors, la solitude de l'égo. C'est par un “lâcher prise” total et inconditionnel sur toutes tes opinions, pensées, jugements, mesures et concepts que tu libéreras l'égo de lui-même, de son processus de séparation.


Ce n'est que par la solitude que tu peux établir une véritable relation d'amour. La solitude ne veut pas dire qu'il faut chercher à contrôler ou changer les formes d'une réalité présente pour obtenir une perception d'une nouvelle réalité qui correspondrait à l'idée que tu as de la solitude.


La solitude en relation est une chose complètement différente de l'isolement qui est lui, la source d'innombrables souffrances. L'isolement est une réaction à la peur, une création du mental centré sur lui-même qui sépare le « je » du « tu », le « ça » ou le « ceci », le vrai ou le faux, le beau ou le laid, le bien ou le mal.


L'isolement est le résultat obligatoire d'une recherche de sécurité et de vérité qui utilise le processus d'identification et de séparation de l'égo. L'égo crée un monde de choix séparé les uns des autres, de liberté et de la non-liberté, d'amour et de jalousie, de violence et de non-violence, de paix et de guerre, de sécurité et d'insécurité, d'ordre et de chaos, l'égo cherche ensuite son identité dans le cadre de son propre monde et commence à s'isoler dans un nom, une alliance, un groupe, une nationalité, une idéologie, un dogme, une vision du monde, un paradigme.


L'égo qui est la première peur est isolement.


L'amour qui englobe l'expérience fausse d'amour de l'égo embrasse aussi toute la réalité en l'acceptant sans la séparer, elle réunit tous les fragments de l'expérience de l'égo qui se perd lui-même, il unifie tous les chemins pour conduire l'illusion vers la vérité qui est une lumière de guérison.


La vérité de ce qu'est vraiment l'égo.

Auteur Michaël

74 appréciations
Hors-ligne
Source Sagesse Amérindienne :

DU BONHEUR -"Avoir une famille, des amis, un métier, des loisirs, cela ne suffit pas pour être heureux. La preuve, combien de gens que l'on peut même considérer comme privilégiés ne sont pas heureux!

Pourquoi? Parce qu'ils ne savent pas répondre aux besoins de leur âme. L'âme a besoin de vivre dans l'immensité, l'espace infini, l'illimité.
Or, constamment, l'homme comprime son âme, il l'entrave, il l'étouffe;il veut qu'elle se contente de bricoles: quelques succès matériels, quelques plaisirs, quelques bavardages ...

Alors, l'âme souffre et se plaint à l'homme: 'je veux être libre,
et toi par tes occupations et tes soucis ordinaires, mesquins, tu me tiens ligotée.
Je suis fils du Grand Esprit, l'espace est mon élément, j'ai besoin de me dilater dans l'étendue céleste...faites donc l'expérience pour au moins quelques minutes, de laisser votre âme prendre son essor et se dilater dans l'espace... laissez-là s'évader jusqu'à ce qu'elle fusionne avec l'univers entier...Et alors là, vous saurez ce qu'est le bonheur."

~~ Omraam Mikhaël Aïvanhov.~~

70 appréciations
Hors-ligne

J 'AIME ces 2 derniers posts!!! Mon âme s'en délecte.

176 appréciations
Hors-ligne
Il y a vraiment beaucoup de belles choses dans les postes. SUPER!
" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

176 appréciations
Hors-ligne
" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres