Partages et interactions

Partages et interactions

Emmanuel Ransford

176 appréciations
Hors-ligne


" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

176 appréciations
Hors-ligne
Les racines physiques de l'esprit.

http://partages.voila.net/livres/livresselections.html#racine

Chapitre : Les deux pommes ; p. 50-51

Pour bien différencier objet quantique et objet normal, Ransford imagine une expérience qui pose clairement les choses.

Cette expérience fictive met en scène deux pommes, mais elle pourrait tout aussi bien utiliser des boules de neige, des éponges, des citrouilles ou des blocs de glace.

La première pomme, dite « pomme classique », est une pomme ordinaire. Le seconde, dite « pomme quantique », est bizarre. Elle se comporte comme une particule quantique, et c'est là son originalité (que nous allons bientôt découvrir).

L'expérience est très simple. Elle consiste à lancer violemment chaque pomme sur une lame très acérée, qui la découpera alors par la force de l'impact.

La pomme classique se comporte sans surprise. Elle se laisse tailler en deux morceaux indépendants, un de chaque côté de la lame. La pomme quantique en revanche ne se laisse pas faire. Elle refuse une telle évolution.

Comment peut-elle échapper au découpage ?

Là est une grande question. La réponse est qu'elle invente autre chose. Elle invente une façon d'évoluer inhabituelle et non classique.

Tout d'abord, quelques mots sur une question essentielle : quelle forme prend la pomme quantique ? La réponse est qu'en temps normal, elle se présente comme un nuage vaporeux qui vibre ou ondule dans l'espace-temps.

Ce nuage, quand ils est relatif non pas à une pomme quantique, mais à une particule élémentaire, les physiciens l'appellent souvent un paquet d'ondes.

Le nuage vaporeux qu'est notre pomme quantique (ou toute particule élémentaire) se manifeste « en temps normal ». Entendez : il est présent tant qu'on ne le force pas à être déchiqueté ou découpé.

D'où la question : dans le cas contraire, comment la pomme quantique va-t-elle réagir ? Si l'on cherche à la scinder en fragments dissociés, que va-t-il se passer ?

Il se passe précisément ceci, toujours d'après Ransford.

La pomme quantique, quand elle est sur le point d'être scindée par la lame, change soudain d'état. Elle échappe ainsi, momentanément, aux déterminismes de son état usuel, qui la condamneraient à son découpage.

Tout se passe comme si, dans son nouvel état transitoire, la pomme quantique exerçait une capacité de choix par laquelle elle déciderait de se concentrer ou de se réduire d'un seul côté de la lame.

Désormais, étant d'un seul côté d'elle, la lame tranchante ne la menace plus. Elle ne peut plus la tailler en morceaux.

A présent, le problème étant réglé, elle revient à son état normal et continue sa route comme si de rien n'était. Ainsi, elle avance à nouveau en ondulant. L'onde quantique réapparaît !

Ce qui précède indique pourquoi il est impossible de croquer la pomme quantique : rebelle et têtue, elle refuse de se laisser déchiqueter. Elle reste d'un bloc. Au besoin, elle change d'état pour se protéger.

Quelques soient les dents acérées qui se planteront dans sa chair tendre, elle résistera. Même les plus gourmands devront renoncer à la manger par petites bouchées.
" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

176 appréciations
Hors-ligne
Chapitre : La légende du défi de glace ; p. 63-64

Le microcosme, royaume des objets infiniment petits (atomes et particules quantiques), est bien bizarre....
suite : http://partages.voila.net/livres/lesracinedelesprit.html#glace

Dernière modification le 29-06-2013 à 10:26:43
" Nous avons besoin les uns des autres. L'être humain n'est pas fait pour s'isoler, mais pour partager. "

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres